Destination

Longer la côte atlantique de l’Espagne à pied : c’est possible !

L’Espagne, c’est plusieurs milliers de kilomètres de chemins et routes, baignés de paysages majestueux et imprégnés d’une culture très riche. On rêve de pouvoir y voyager, pour partir à la découverte de la vie espagnole, son rythme si particulier et sa population chaleureuse. Nombreux sont aussi ceux qui y partent pour se ressourcer, seul ou à plusieurs, dans le but d’oublier leurs soucis quotidiens, se ressourcer et se redécouvrir. Il existe en Espagne de nombreux chemins, notamment ceux faisant parti des chemins de Compostelle. Un de ces chemins, peu connu et peu emprunté, est le Camino del Norte appartenant au Camino de Santiago.

Comment se préparer ?

Le Chemin du Nord, c’est presque 824 kilomètres de marche, soit entre 37 et 40 jours, selon votre rythme. L’altitude varie, atteignant 1200 mètres d’altitude au maximum. Pour bien se préparer, n’hésitez pas à réserver un hébergement, surtout pour les nuits dans des grandes villes. Elles sont généralement très fréquentées, surtout lors de la haute saison.

Comment y aller ?

Le départ peut se faire de plusieurs endroits, et vous pouvez y accéder de plusieurs façons. Le départ historique se fait à Irun, tout au Nord de l’Espagne. Pour gagner quelques kilomètres, vous pouvez partir de San Sebastian, ville réputée pour ses monuments historiques et ses lieux touristiques. N’hésitez pas à y loger quelques jours, c’est une destination très agréable ! Enfin, si vous préférez partir de France, la ville de Bayonne n’est située qu’à quelques kilomètres de Irun, et les villes se rejoignent par un chemin.

Quelques informations importantes

Si vous partez de France, il faudra que vous traversiez la frontière espagnole. Renseignez-vous bien sur les différentes possibilités, afin de ne pas vous faire surprendre par l’altitude et la difficulté. Si c’est possible, n’hésitez pas à rejoindre le début du chemin en transports en commun, pour vous éviter une fatigue inutile dès le début du parcours.

Le Camino del Norte est un chemin difficile, il faut donc aller à votre rythme. Ne forcez pas sur vos capacités et n’épuisez pas toutes vos ressources sur les deux premiers jours.

Enfin, vérifiez toujours qu’il y ait un balisage, afin de ne pas vous perdre ou vous tromper de chemin. En effet, si en campagne les chemins sont tous balisés, dans les grandes villes c’est une autre histoire ! Certaines ne sont que très peu, voire pas du tout balisées. Emmenez donc avec vous un guide au cas où vous auriez un doute sur l’itinéraire.