1000 Merveilles

Le Monde vu du ciel


Archives de la catégorie France

Le Palais des Rois de Majorque

Situé dans la Plaine du Roussillon à quelques kilomètres de la frontière avec l’Espagne et à 192 kilomètres de Barcelone, Perpignan fut jadis la capitale du Royaume de Majorque.

C’est en 1276 que le Roi de Majorque Jacques II, fils du roi d’Aragon Jacques Ier le Conquérant, décide de s’installer à Perpignan et fit construire le Palais des Rois de Majorque sur une colline au sud de la cité. Les travaux de construction dureront jusqu’en 1309.

Malgré le conflit avec le royaume d’Aragon qui lui retira les îles Baléares entre 1286 et 1298, Perpignan se développa rapidement en voyant sa population quadrupler en moins d’un siècle. C’est à cette époque que furent mener de grands travaux comme l’édification de la cathédrale Saint Jean-Baptiste, notamment sous les règnes de Philippe de Majorque (1324-1329) et de Jacques III (1329-1349).
Mais en 1343 Pierre IV d’Aragon décida d’envahir les Baléares puis le Roussillon et la Cerdagne en 1344, annexant totalement le Royaume de Majorque en 1349.
Lire la suite »

Cité lacustre de Port Grimaud

Port Grimaud est une petite cité du sud-ouest de la France située à 60 kilomètres de Toulon, 95 kilomètres de Nice et 130 kilomètres de Marseille. Le Port est une Cité lacustre récente puisqu’elle fut aménagée en 1966 par l’architecte François Spoerry près du village médiéval de Grimaud.

Dominant le Golfe de Saint Tropez, le château de Grimaud contrôlait les chemins du massif des Maures et les navires qui naviguaient près des côtes. C’est un charmant village avec de vieilles demeures le long des rues pavées, une église de style roman (l’église Saint Michel), trois chapelles et des édifices à découvrir comme le Pont des Fées ou le Moulin à vent Saint Roch.

Mais la notoriété du village vient surtout de son port, cette magnifique cité lacustre que l’on pourrait appeler la Venise Provençale aménagée sur une lagune avec ses canaux et ses petits ponts.
Lire la suite »

Les Arènes de Nîmes

Les Arènes de Nîmes dans le sud de la France, près de Montpellier et Marseille, sont parmi les mieux conservées d’Europe avec le Colisée de Rome, les Arènes de Vérone ou les Arènes d’Arles.

Construites pendant la colonisation romaine au cours du 1er siècle, les arènes de Nîmes pouvaient accueillir plus de 25 000 spectateurs. En forme d’ellipse cette amphithéâtre mesure 133 mètres de long, 101 mètres de large et les murs extérieurs s’élèvent à 21 mètres de hauteur. On peut observer deux étages d’arcades et à l’époque les arènes disposaient de 34 rangées de gradins.

Utilisé à l’origine pour les jeux du cirque et combats de gladiateurs, l’amphithéâtre servit de refuge pendant les invasions barbares qui mirent fin à l’Empire Romain. Les arènes furent alors transformées en village fortifié avec ses maisons et eux églises.
Lire la suite »

Le Palais des Papes à Avignon

Avignon, dans le sud-est de la France près de Nîmes et Marseille, n’est pas seulement la ville du célèbre Pont d’Avignon. La vieille cité entourée de remparts abrite une des plus grandes constructions gothiques du Moyen âge, le Palais des Papes.

Ce palais fut édifié en 1335 quand la papauté vint s’installer à Avignon de 1309 à 1417. En effet, durant cette périodes 7 papes s’installèrent à Avignon de 1309 à 1378 après que le concile des évêques réuni par le Roi Philippe le Bel condamne le pape Boniface VIII qui s’opposait à l’impôt sur le clergé. Ces 7 papes, tous français, sont Clément V, Jean XXII, Benoît XII, Clément VI, Innocent VI, Urbain V et Grégoire XI.

En 1376 le pape Grégoire XI décide d’abandonner Avignon pour Rome où il ne s’installera que le 17 janvier 1377, un an avant sa mort le 27 mars 1378. Son successeur, le pape Urbain VI doit affronter la révolte des cardinaux français qui décident de nommer un autre pape à Avignon, Clément VII. Benoît XIII lui succèdera en 1394 jusqu’au 11 novembre 1417 quand le concile de Constance élit Martin V, mettant fin au Grand Schisme d’Occident qui divisait les Eglises d’Avignon et de Rome. Clément VII et Benoît XIII sont considérés comme des antipapes par l’Eglise catholique.
Lire la suite »

Les Baux de Provence

Situé à l’est d’Avignon et d’Arles, le village des Baux de Provence est perché à 254 mètres sur un plateau rocheux des Alpilles. Classée comme un des “plus beaux villages de France”, la commune des Baux de Provence reçoit chaque année plus de 1,5 millions de touristes venus découvrir ses 22 monuments historiques et le superbe panorama sur la Camargue.

le Château des Baux fut construit au 11ème siècle par les Seigneurs de Baux, le premier d’entre eux étant Hugues des Baux (981-1060). La forteresse sur son piton rocheux qui domine le village fut une place-forte importante jusqu’au 16ème siècle avant d’être rasée sur ordre de Richelieu en 1632 après les guerres de religion. 10 ans plus tard, en 1642, le domaine fut offert aux Grimaldi, la famille régnante sur la principauté de Monaco.

Il ne subsiste aujourd’hui que les ruines de ce château mais sa situation en fait un endroit idéal pour observer les paysages typiques de la Provence, et les toits des maisons du village couverts de tuiles romaines.
Lire la suite »

Page 2 de 4«1234»