1000 Merveilles

Le Monde vu du ciel


Archives de la catégorie Europe

Le Parc Gulliver à Valence

Dans l’ancien lit du fleuve Turia qui fut dévié pour éviter les inondations dans le centre ville de Valence, en Espagne, on y trouve des installations culturelles à voir.

C’est le cas de la Cité des Arts et des Sciences qui attirent de nombreux visiteurs, des installations sportives, l’Institut d’Art Moderne de Valence et… le Parc Gulliver.

Le Parc Gulliver est un site touristique qui enchantera les enfants puisqu’il les plongera dans l’univers de Jonathan Swift qui a écrit le roman “Les voyages de Gulliver”.

Lire la suite »

Le Palais de Pena, à Sintra

Sur les hauteurs de Sintra, juste en face du Château des Maures, le Palais national de Pena émerveillera ses visiteurs avec son architecture très éclectique.

Premier palais romantique d’Europe, il fut construit par le prince Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, époux de la reine Maria II du Portugal.

Construit sur l’emplacement d’un ancien monastère, le Palais de Pena est un véritable patchwork mêlant les styles mauresque, manuélin, gotique, renaissance et baroque.

Se dressant fièrement sur la Serra de Sintra, il attire l’attention avec ses couleurs vives, le jaune, le bleu et le rouge, des couleurs bien visibles depuis le Château des Maures.

Lire la suite »

Le Colosse de Rhodes

Le Colosse de Rhodes est une des sept Merveilles du Monde Antique qui fut construite en 292 avant J.C. sur l’île de Rhodes par le sculpteur Charès de Lindos, disciple du célèbre Lysippe dont les oeuvres les plus connues sont Éros cordant son arc au musée du Capitole, le portrait d’Alexandre le Grand à la Glyptothèque de Munich, Silène portant Dionysos enfant au musée Chiaramonti, le Pugiliste des Thermes au palais Massimo alle Terme, l’Apoxyomène au musée Pio-Clementino du Vatican ou Hercule Farnèse au musée archéologique national de Naples.

Le Colosse de Rhodes fut édifié pour célébrer la résistance des rhodiens, alliés de l’Egypte, face aux armées d’Antigone Monophtalmos, roi de Macédoine. Le fils du roi de Macédoine Démétrios Poliorcète assiègea l’île de Rhodes mais ne put venir à bout des rhodiens à qui Ptolémée avait envoyé des renforts.

Les Rhodiens entreprirent donc la construction d’une statue haute de 33 mètres qui représentait le dieu Hélios, leur principale divinité, tenant un flambeau dans une main et s’appuyant sur une lance. L’ouvrage commencé en 304 avant J.C. a nécessité douze années de labeur avant d’être terminé.
Lire la suite »

La Mosquée de Cordoue

La Grande Mosquée de Cordoue est un chef d’oeuvre de l’architecture musulmane en Espagne du temps de la splendeur d’Al-Andalus. Ouvrage unique au monde avec la cathédrale construite au centre de la mosquée, elle symbolise la réunion des cultures chrétienne et musulmane.

Les travaux de constructions de la Mosquée de Cordoue débutèrent en 785 sous le règne d’Abd al-Rahman Ier, premier émir de la dynastie des Omeyyades, souverain de l’émirat de Cordoue fondé en 756. La mosquée fut érigé près du Guadalquivir sur l’emplacement de l’église Saint Vincent qui datait de 584. La mosquée d’origine se composait alors d’une cour carrée, le patio de los naranjos, entourée d’un mur et qui donnait sur la salle de prière, composée de 11 nefs.

Agrandie par les émirs qui lui succèdèrent, Hisham Ier qui érigea le premier minaret, Abd al-Rahman II qui élargit le lieu de culte, Abd al-Rahman III, premier calife de Cordoue, Al-Hakam II et le grand Almanzor, la Mosquée de Cordoue allait devenir le deuxième lieu de culte musulman le plus grand après celui de La Mecque.
Lire la suite »

Le Château de Kalmar

Kalmar est une petite ville de 35 000 habitants au sud-est de la Suède à 400 kilomètres de Stockholm, sur le détroit de Smaland au bord de la Mer Baltique. Le Détroit de Kalmar sépare l’île d’öland que l’on peut rejoindre par un pont de 6 072 mètres.

Le Château de Kalmar fut construit par le roi Magnus Ladulås en 1280 (mais certains le datent du début du 11ème siècle), puis fut modifié par Eric IV et Jean III, de la famille des Vasa, faisant de cette forteresse médiévale un palais de style renaissance.

A la mort du roi Valdemar IV en 1375, le Danemark n’avait plus d’héritier mâle pour monter sur le trône. C’est le roi de Norvège Haakon VI, marié avec la fille de Valdenar IV, qui allait dirigeait le pays jusqu’à la signature de l’Union des Royaumes de Scandinavie (Norvège, Danemark et Suède), un traité signe en 1397 dans le Château de Kalmar. L’Union de Kalmar se retrouvait alors dirigée par un seul souverain, Éric de Poméranie, neveu de la reine Marguerite Ière de Danemark.
Lire la suite »