1000 Merveilles

Le Monde vu du ciel


Archives de la catégorie Afrique

Les Jardins de la Ménara, à Marrakech

Véritable oasis située à peu de distance du centre de Marrakech, la Ménara est un grand jardin planté de 40 variétés d’oliviers autour d’un immense bassin qui sert de réservoir pour l’irrigation des plantes.

C’est un des endroits les plus calmes de Marrakech et nombreux sont ceux qui y vont pour y trouver la tranquillité au bord du bassin alimenté par les eaux de la montagne que l’on peut admirer à l’horizon.

Ce bassin est alimenté par un système hydraulique très ancien appelé Qanat qui permet de faire venir l’eau des montagnes distantes de 30 kilomètres de Marrakech.

Lire la suite »

La Citadelle de Qaytbay

La Citadelle de Qaytbay est un des monuments les plus beaux de la cité portuaire d’Alexandrie en Égypte. La forteresse se dresse une île reliée à la terre par une digue dans le port est d’Alexandrie, situé dans le quartier d’Anfoushi.

Le Fort de Qaytbay aurait été construit sur l’emplacement du Phare d’Alexandrie, une des 7 Merveilles du Monde Antique. Le Phare d’Alexandrie fut construit entre 297 et 283 avant J.C. sous le règne de Ptolémée II sur l’île de Pharos reliée à la terre ferme par l’Heptastade, une digue longue de sept stades, soit environ 1344 mètres (un stade antique mesurant 192 mètres).

Le Phare d’Alexandrie, construit pour protéger les marins approchant les côtes dangereuses du secteur, était une tour monumentale construite en pierre blanche et en granit d’Assouan. Selon les calculs des archéologues le Phare d’Alexandrie atteignait une hauteur de 135 mètres et il était visible à 50 kilomètres à la ronde.
Lire la suite »

La Pyramide de Saqqarah

A 30 kilomètres au sud de la capitale de l’Egypte, Le Caire, se dresse une pyramide d’un style différents de celles de Gizeh, la pyramide à degrés de Djéser dans la nécropole de Saqqarah.

Les pharaons de l’ancienne Egypte firent construire leur pyramide depuis très longtemps dans cette région de l’antique Memphis, capitale de l’Ancien Empire. La plus célèbre d’entre elle est la pyramide que fit construire l’architecte Imhotep pour le pharaon Djéser qui régna de -2630 à -2611. La statue du pharaon a été découverte en 1924 dans la pyramide et se trouve exposée au Musée du Caire.

C’est à partir du règne de Djéser que le tombeau du Pharaon prend cet aspect monumental sous la forme d’une pyramide à étages de 62 mètres de haut et d’une base quadrangulaire de 121 mètres sur 109. A l’intérieur de la pyramide on dénombre onze galeries souterraines séparées du puits central menant au caveau royal.
Lire la suite »

La Kasbah de Taourirt

La Kasbah de Taourirt à Ouarzazate au Maroc est une des plus belles constructions architecturales de la ville. Cette Kasbah aurait été fondée dès le 17ème siècle avant d’être remaniée par la tribu des Glaoui en 1882, les Seigneurs de l’Atlas.

Cette construction berbère impressionne les visiteurs par sa masse énorme et les détails de son ornementation pittoresque. Elle ressemble à un grand château de sable dans le désert. La Kasbah de Taourirt servit de palais au Pacha de Marrakech, Thami el Glaoui, qui s’était rebellé contre le roi Mohammed V quand le Maroc était sous protectorat français.

Taourirt est le nom du village où a été bâtie la Kasbah. Ce village fondé au 12ème siècle possède toujours une médina que l’on peut visiter. La Kasbah de Taourirt forme, contrairement à celle d’Aït-Benhaddou, une sorte de village fortifié avec ses ruelles et ses demeures au milieu du village lui-même.
Lire la suite »

La Citadelle de Saladin

La citadelle de Saladin est une grande forteresse, construite entre 1176 et 1183 sur les hauteurs de la capitale de l’Égypte actuelle, Le Caire. Elle fut édifiée par Al-Malik an-Nasir Salah ad-Din Yusuf, plus connu sous le nom de Saladin, fondateur de la dynastie Ayyoubide.

D’origine kurde, Saladin accède au poste de vizir au Caire en 1169 et met fin au califat chiite en 1171. Puis il fera construire des fortifications autour de la capitale al-Qahira (Le Caire). C’est depuis sa Citadelle que Saladin va régner sur l’Egypte, étendant son autorité sur Damas et Alep en Syrie. Une fois son pouvoir bien établi sur l’Égypte et la Syrie, Saladin lancera le Djihad en juillet 1187 en attaquant les croisés à Jérusalem. La ville sainte tombera le 2 octobre 1187.

La citadelle fut renforcée par la suite par Al-Kamil qui fit agrandir les tours Al-Haddad et Ramlab qui contrôlaient le passage étroit près des collines de Muqattam. D’autres tours carrées d’une hauteur de 25 mètres furent rajoutées pour protéger la résidence du sultan Al-Kamil au coeur de l’enceinte.
Lire la suite »

Page 1 de 41234»